François Michaud

Artiste plasticien

Authentique nature morte

1990 à 1997 

Ce sont de petites figurines animalières en terre cuite au feu de bois intitulées "Les oublis de la sculpture" en référence aux peintures pariétales.

J’ai photographié ces figurines pour en faire des cibles qui furent exécutées au pistolet, tel un chasseur, pour en faire  d’authentiques natures mortes. 

Ces animaux en terre réalisés de manière rituelle et quotidienne furent l’objet de 2 résidences, une au Kenya, où  j’ai réalisé une grande cible en bois sur laquelle des têtes d’animaux en terre furent fixées.  Un seau de cette terre de la grande butte sacrée me fut offert par le peuple Masaïs avec tous les rituels et cérémoniels de ce don. 

Au Brésil, dans l’état de Salvador de Bahia j’ai réalisé des figurines animalières en terre-cuite après extraction de celle-ci dans une favéla. Je les ai réintroduites en bordure de la forêt amazonienne, sorte de trophées iconographiques où la terre souillée des mauvaises conditions humaines est retourné dans un espace naturel.