François Michaud

Artiste plasticien

Historique du projet « Points de Coeur du Monde »

 

Le projet « Points de Coeur du Monde » a démarré en 2010 lors d’une résidence artistique à Pékin en Chine au Sunshine International Art Museum (Shangshang Museum). Des sculptures « Points de Coeur du Monde » représentent des points de pression artérielle d’une planète Terre bien vivante. Chaque sculpture est associée à un voyage, ou rencontre parfois inattendue, mais toujours magique. C’est en cela que ce projet existe, par son appartenance universelle il trouve un écho et une appropriation au delà des cultures et des différences.

 

À ce jour, 14 sculptures de coeurs de différentes tailles et matériaux sont installés à travers le monde. Le plus petit coeur taillé dans un bloc de charbon de bois réside en Chine, le plus gros coeur, 15 tonnes de marbre rouge, se trouve en France. En autres, un coeur d’onyx fait partie d’une collection au Mexique, un coeur en palissandre réside au Brésil, et un grand coeur en cèdre rouge fut sculpté sur place pour l’agora d’une école en Colombie-Britannique, Canada. 

Ce réseau de « Points de Coeur du Monde » ne demande qu’à s’élargir en des lieux propices à sa diffusion afin de lui donner la résonance de ses battements.

History of the “Points de Coeur du Monde” project

 

The “Points de Coeur du Monde” project began in 2010 during an artistic residency in Beijing, China at the Sunshine International Art Museum (Shangshang Museum). Sculptures “Points de Coeur du Monde” represent blood pressure points of a living planet Earth. Each sculpture is associated with a journey, or an encounter that is sometimes unexpected, but always magical. It is in this that this project exists, by its universal membership it finds an echo and an appropriation beyond cultures and differences.

 

To date, 14 sculptures of hearts of different sizes and materials have been installed around the world. The smallest heart carved in a block of charcoal resides in China, the largest heart, 15 tons of red marble, is in France. Among others, an onyx heart is part of a collection in Mexico, a rosewood heart resides in Brazil, and a large red cedar heart was carved on site for a school agora in British Columbia, Canada. .

This network of “Points de Coeur du Monde” is just waiting to expand in places conducive to its dissemination in order to give it the resonance of its beats.